Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 18:12
Elle est partie par un beau matin de printemps, découvrir sa liberté, l'autonomie, la plénitude d'un rêve inachevé en un pays lointain, à la recherche d'elle-même.

Ils se sont installés et très vite, elle a su qu'après la naissance de Tom, il lui faudrait repartir à la recherche de sa "mission". Il a fallut du temps, des larmes et des sacrifices, mais un beau jour, elle a "su".

Alors elle a franchie, étape par étape, toutes les marches d'une difficile épreuve : reprendre des études, tout en travaillant, et en assumant la vie familiale. Il y eu des bas très bas, et des hauts rayonnants. Il y eu des découragements immenses, insurmontables, des appels au secours et des larmes aussi. Il y eu du courage, la vie à deux, celle qui aide, et la vie à deux, celle qui parfois nous fait toucher le fond.

Pourtant, toujours elle s'est accrochée, jamais elle n'a abandonnée. Elle a maintenu le cap avec dans la tête ce vieux complexe de l'"imposteur". Celui qui nous sussure à l'oreille que l'image que les autres ont de nous est fausse, que nous ne valons pas toutes ces éloges, que la réussite n'est qu'un hasard. Et elle a vaillament surmonté aussi ce fameux complexe qui revient parfois la hanter.

Aujourdh'ui, elle a LE diplôme. Et en fait, je ne sais si elle réalise bien l'exploit qu'elle a accomplit. En tous les cas, elle est devenue contagieuse : son frère après elle, a repris lui aussi des études difficiles, tout en travaillant.

Voilà, ce petit article si petit, est un éloge à ma fille, ma toute première, celle qui, si petite, cherchait la fleur dans un jardin vide, et savait la trouver parce que disait-elle, je serais son jardinier.

Par ces quelques mots ma fille, je voulais juste te dire que je suis émue de tous ces efforts, de tous ces nauffrages, de tous ces soleils qui ont accompagnés ton chemin.

Ma si petite toute première est devenue une femme que j'admire, que je respecte et à qui je tire un grand coup de chapeau.

Je ne sais pas décrire toutes les souffrances, tous les découragements, toutes les joies et les réussites. Je ne sais pas dire comment tu as fait, mais je sais tout au fond de moi, que ton exemple pourrait aider ceux qui aujourd'hui, sont en galère aussi, et se demande par quel bout prendre le "tout" d'une vie compliquée, entre enfant, job, études...A toi de transmettre l'expérience, et BRAVO encore.

Je t'aime.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michelle Bourgoin
commenter cet article

commentaires

mahé 30/04/2008 20:30

belle écriture, elle résonne en mon coeur, pensées-ensolleilées-de Vienne

TIKI'me