Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 09:49
24 JOURS POUR SAUVER 24 ENFANTS



Cet article, est classé dans la catégorie : PRIORITES!!! Parce que l'énergie que nous consacrons à l'essentiel n'occupe parfois que 10% de nos préoccupations, alors que nous devrions être enveloppé par cet essentiel pour en faire le moteur de nos actions...

 

"24 jours, qu’est-ce que c’est ?

De nombreux enfants issus de pays pauvres ne peuvent pas se réjouir de l’arrivée de Noël dès le 1er décembre : malades et n’ayant pas accès aux soins dans leur propre pays, ils rêvent avant tout d’un cadeau qui leur paraît inaccessible : la santé.
Nous pouvons le leur offrir. Comme Noël est une période de grande générosité, La Chaîne de l’Espoir organise en décembre l’opération « 24 jours » pour la troisième année consécutive, avec Isabelle Giordano comme marraine au grand coeur.

Un calendrier de l’Avent au service des enfants

« 24 jours » , c’est un calendrier de l’Avent un peu particulier : chaque jour, du 1er au 24 décembre, vous découvrirez un enfant malade et son histoire.  Chaque jour, en faisant un don, vous pourrez offrir à cet enfant le plus beau des cadeaux : le retour à une vie normale grâce à un acte chirurgical simple.

Nous avons besoin de votre aide pour que, le 24 décembre 2009, à la veille de Noël, nous puissions dire : « 24 enfants sont sauvés« .

Aider les enfants grâce à des interventions chirurgicales

Déjà 48 enfants opérés dans le cadre des « 24 jours »

Divin, Khadidja, Ali, Salem, Savoeun… si vous avez suivi l’édition 2008 parrainée par Mélissa Theuriau, vous vous rappelez sans doute  ces 24 enfants sauvés grâce à vos dons, et que nous avons continué à suivre au fil des mois. Cette année, nous vous donnerons également des nouvelles d’eux.

Les enfants des 24 jours de 2008

L’édition 2007, dont la communication avait été faite uniquement auprès des donateurs de La Chaîne de l’Espoir, avait également permis d’opérer 24 enfants.
En deux ans, pendant le mois de décembre, ce sont donc 48 enfants qui ont pu retrouver une vie normale. Cette année, il faut continuer.

24 jours avec La Chaîne de l’Espoir

« 24 jours », c’est aussi l’occasion de « permettre au plus grand nombre de cheminer côte à côte avec La Chaîne de l’Espoir jusqu’à Noël« , comme le précise Alain Deloche, président de la Chaîne de l’Espoir. « Chacun saisira les tragédies et les difficultés qui sont notre lot de chaque jour, et partagera nos joies et nos satisfactions quand le sourire d’un enfant dit merci. »
Depuis 16 ans, plus de 10 000 enfants ont été opérés, en France ou dans leur pays d’origine, selon les cas. En 2008, 1500 enfants ont pu être sauvés. Toutes ces actions concrètes résultent de vos dons mais aussi de l’implication permanente des familles d’accueil et des équipes chirurgicales bénévoles : un quotidien associatif que La Chaîne de l’Espoir vous invite à découvrir et à partager pendant 24 jours."

Repost 0
Published by Michelle Bourgoin - dans Les priorités
commenter cet article
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 13:16

Il y a quelques temps, je vous ai écrit le message qui suit. Depuis, malgré vos bonnes résolutions, je n'ai pas vu les furets moi....Alors???? Cet été, lorsque vous viendrez au pays des lézards, n'oubliez pas vos livres....



Les traditions familiales sont bien souvent des contraintes. Aujourd'hui je voudrais créer une tradition pour mes petits enfants, qui fera du bien à leurs parents.

Je m'explique : Je viens de découvrir que Richard Bach a écrit de nouveaux livres. Nous savons tous, les enfants, ce qui nous lie à cet auteur. Ce Goéland que nous avons partagé avec Palou, dans nos lectures avec lui, nos échanges de ces autres bouquins, ses découvertes qu'il nous a transmis...J'ai recherché sur internet tout ce que Bach avait écrit, et voilà que je découvre trois petits livres sous le titre "Les chroniques des furets". (héhé Sophie, le canard vert, il faudra que toi aussi tu te débrouilles pour t'insérer dans la tradition).

En lisant ces trois livres, j'ai compris qu'ils étaient écrits pour chacun d'entre vous. Il n'y a semble t'il pas d'ordre de lecture, on y retrouve des personnages dans chacun. Le premier s'intitule : Furets de mers à la rescousse, et celui - ci sera chez Gaïlle, il y est question de courage, de détermination, de combats, de rêve impossible rendu possible, de tendresse.... Le second s'intitule : Furets des airs à la conquête du ciel, et celui-ci ira chez Cédric. Il y est question de solitude, d'air, de planer, de voler, d'aller au bout de soi-même, d'amour à trouver dans la tempête. Le troisième s'intitule : "Furets écrivains à la poursuite du rêve. Celui-ci ira chez Anne. Il y est question de ne pas se tromper de livre, d'écrire, de discipline de l'écrivain, de partage de valeurs, d'erreurs classiques qui se répètent, de doutes et de fragilité.

Mais la tradition ne s'arrête pas à le lire, NON. Il vous faudra mes enfants, le PARTAGER entre vous. Je m'explique. Anne tu liras le livre à Tom, et lorsque Tom aura appris à lire il faudra qu'il le lise à ses cousins et cousines (ben oui, y'en aura peut etre une ). Et lorsque tu viendras en France, n'oublie pas dans ta valise, le petit livre du furet écrivain pour que TOm et toi, vous puissiez le lire à Joseph d'abord et....plus tard à d'autres peut-être.

Cédric, tu liras ce livre pour toi, et tu le partageras avec Sophie, puis lorsque tu auras un enfant, TU lui liras l'histoire, les soir, mais en attendant, lorsque tu viendras en vacances, tu apporteras le furet des airs, pour le lire à Joseph et à TOm. TU leur liras toi-même, c'est très important, car le message doit passer par la voix de celui qui le partage.

Gaïlle, tu liras ce livre à Joseph, en partageant avec lui les tempêtes des petits furets des mers. Puis lorsque tu viendras nous rejoindre, n'oublie pas le livre des furets des mers, pour le lire à Tom, et à tous les autres.

Sophie, toi, tu réclameras à tes cousins, le petit livre des furets, car tu trouveras dans ces trois bouquins, au moment où tu en auras besoin, ce qui te conviendra pour aller plus loin dans ta vie, et promis, si je trouve un autre exemplaire de la trilogie, je te l'offrirai, pour que toi aussi, tu démarres avec Sasha une tradition familiale à toi.

Voilà les enfants, vous allez recevoir chacun le petit livre des furets, et surtout n'oubliez jamais de le partager entre vous. Ensuite ce sera à vos enfants de continuer.

Et vous tous, de la famille, ou des amis, qui passez par là, si vous venez au pays des lézards au moment où l'un de ces petits livres s'y trouve avec son propriétaire, vous êtes en droit d'exiger que celui qui le possède vous le lise ou vous le prête, le temps du séjour...

Repost 0
Published by Michelle Bourgoin - dans Les priorités
commenter cet article
25 juillet 2007 3 25 /07 /juillet /2007 15:38

L'idée : créer un eebook pour les mamans qui ont toujours l'impression que le temps leur manque, que la vie est une course, qu'elles n'ont jamais fini, etc...

Que vous soyez mamans à la maison avec les enfants (travail chez soi...pour moi c'est plus que du plein temps, j'ai pratiqué), ou mamans qui travaillez hors de chez vous (j'ai pratiqué aussi plus tard....) vous pouvez m'aider à rédiger ce petit eebook. Je le voudrais humoristique et qu'il parte de cas concrets proposés pour ensuite faire une sorte de "Les dix commandements de...." ou la charte de la maman ...

A vos claviers et un grand merci à celles qui répondront. Pour les papas, pas de problème, leurs commentaires sont les bienvenus. Je ferais un "spécial papa" dans l'ebook.

Questionnaire pour vous guider dans vos remarques :

1 Quel est le moment de la journée le plus difficile pour vous?
- Pourquoi ?
-Comment passez vous ce cap?

2 Quel est le meilleur moment de la journée?
- Pourquoi?

3 Comment vivez vous le fait d'être "chez vous" (si vous élevez vos enfants sans bosser à l'extérieur" ,
- Bien, j'ai choisi
- Mal, chui oblitgée
- Bien et mal : je me sens en dehors de la vie active, mais tellement bien avec mes loupiots
-Ni bien ni mal : c'est ma vie non mais!
Vous pouvez me faire une réponse plus longue, avec descriptif de vos états d'âme. Pour tout vous dire, moi, lorsque j'ai élevé mes enfants pendant 15 ans, parfois j'avais l'impression d'être considérée comme une femme entre parenthèse. Pourtant, c'est le moment le plus riche de ma vie, j'ai bouquiné des tonnes de livres, je me passionnais pour la psychologie enfantine, et cela m'a permi de construire ma vie professionnnelle ensuite.....


4 Comment vous y prenez vous pour demander de l'aide quand ca ne va plus?
-Je ne demandes jamais d'aide : Moi Toute Seule  (MTS c'est mon surnom....)
- J'éclates et alors je me dis que tout le monde devrait comprendre que, bon sang, c'est pas compliqué de voir que;....
- Je serres les dents et je dis : ca te déranges si je me reposes qq minutes
- J'appelle maman, ma maman, et je parles de tout et de rien pour qu'elle finisse par comprendre que finalement je vais pas si bien que ça et que , oui, ca me ferais super plaisir de souffler un peu sans les lardons (moi j'avais plus de maman, alors....j'ai utilisé la halte garderie qui était à l'époque plus facilement utilisable que de nos jours)
- J'ai les moyens de me faire aider et j'en profites mais qu'est ce que je culpabilise
Je "pose" un RTT et j'emmène des tas de trucs à faire à la maison pour me déculpabiliser, résultat les enfants sont grognons, moi je ne décompresse pas et je reprends le taf encore plus crevée qu'avant.
-
-
-
-
-
-

5 Si vous aviez une baguette magique, quel souhait feriez vous  : 
-une nounou repasseuse, laveuse, cuisinière (choisir l'un ou tous les items :)
- une BM ou une maman qui se TAIT et qui sait immédiatement où elle doit agir pour que je m'en sorte
- Un zhom qui prend le relais chaque soir sur certains trucs
- un travail qui me permette de me ressourcer et de m'organiser (heu on rêve ok?)
- Des journées de 48h et des nuits de 48h (ca ne changerait rien mais ca fait du bien d'imaginer)
- Un lot de copines avec lesquelles je peux larguer mes loupiots, chacune son tour et souffler toute une journée à NE RIEN FAIRE

- autres : 
--
-
-
-
-
-

6 Quels sont vos plus gros problèmes aujourd'hui dans votre organisation :

-Education des petits : impression de toujours passer à coté de leur enfance, pas vraiment le temps de les écouter
- Organisation des repas, de la journée, de la tenue de la maison
- Surcharge entre le travail et la famille. 
- Prendre soin de moi¨-Prendre soin de mon couple

6 A Pour celle qui crée ou qui anime une entreprise de chez elle :
-Faire le tri entre le perso et boulot
- Laisser une plage de temps "neutre" entre le moment où j'arrête de bosser (ca existe ca?) et le moment où zhom rentre à la maison.
- Organiser mon temps pour TOUT FAIRE.....(Je vous rappelle que c'est deux job à plein temps que vous faites les filles) 
- Faire des choix impossibles : jefais me factures ou je sors les petis? Je mets le repas en route, ou je termine cette traduction? Je fais le ménage aujourd'hui à fond ou je me plonge dans la compta à fond?

- autres lachez vous

Repost 0
Published by Michelle Bourgoin - dans Les priorités
commenter cet article
24 juillet 2007 2 24 /07 /juillet /2007 16:03
Je prépare un ebook, de préférence humoristique, sur l'art et la manière de concilier enfants, boulot, séduction, contraintes professionnelles, contraintes familiales. Bref, le modèle de l'idéal féminin dont rêvent ....tous ceux qui ne connaissent pas son quotidien...

Merci de me laisser vos expériences, déceptions, efforts, contributions, afin d'alimenter l'ebooK. De nos expériences naitra peut etre le guide merveilleux du monde merveilleux de la femme idéale...ou bien juste un petit bouquin qui fera un intermède sympathique dans un quotidien fatiguant.
Repost 0
Published by Michelle Bourgoin - dans Les priorités
commenter cet article
21 juillet 2007 6 21 /07 /juillet /2007 10:26

Nous rêvons tous notre vie, mais combien d'entre nous connaissent le secret qui transforme le rêve en réalité? Je crois qu'il faudrait l'enseigner à tous nos enfants, et je pense écrire une histoire à mes petits fils qui leur permettra de comprendre ce processus simple qui fait d'un rêve une vision, de la vision une action, de l'action une réalité. 

Donnez moi des idées pour écrire cette histoire. Parlez moi de vos expériences, de ces instants magiques ou vous avez constaté que l'un de vos rêves était réalisé.

En ce qui me concerne, pendant de nombreuses années, je ne savais tout simplement pas que les rêves pouvaient ne pas se réaliser. Tout ce que j'entreprenais, tout ce que je désirais, tout ce que je voulais, se réalisait. 

Puis un jour, patatra, plus rien n'allait, j'errais dans un monde obscur où la confiance semblait bafouée, le bonheur écrasé, les difficultés empilées. Alors, j'ai entrepris un long voyage au coeur de moi-même, j'ai cherché, cherché l'étoile qui éclairait autrefois ma route, j'ai hésité, puis peu à peu, j'ai pu réappris consciemment ce que j'avais pratiqué pendant tant d'années inconsciemment. Le chemin a été long, difficile, ardu parce que je retombais dans la défiance, le désordre, le manque de confiance en moi.

Cet apprentissage de tout ce que je savais déjà, cette redécouverte a été la plus belle leçon de ma vie, et chaque jour elle continue. 

Le secret est de croire en la réalité du rêve, et de connaître ses priorités essentielles.  Mais lorsque l'on connaît ses priorités essentielles, il convient aussi ... d'agir face à ces priorités.

Repost 0
Published by Michelle Bourgoin - dans Les priorités
commenter cet article

TIKI'me