Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 17:50

 

 

Attention si tu fais ça, tu vas....

Prends le comme ça, mais non, attend je vais le faire...

 

Donnez-moi ce dossier, sinon il va encore traîner trois jours...

Je ferais moi-même ce compte rendu, sinon il ne sera jamais fait...

 

Restes là, ne bouges pas, je te connais, tu vas encore....

Noooooon, ne prends pas la bouteille, tu vas tout renverser comme d'habitude...

 

 

Notre vie se parsème de prédictions qui s'auto réalisent par le fait même d'avoir été verbalisées. Nous entrainons nous-mêmes notre entourage à la dépendance par des actes, qui, sous couvert de -protection- cachent en fait une très forte dépendance à l'image que nous pouvons nous-mêmes véhiculer. Nos enfants seraient le reflet de nos propres angoisses, nos collaborateurs seraient le reflet de nos peurs de l'échec, voire du simple manque de résultat immédiat.

 

Ces prédictions entrainent pour celui qui les reçoit à longueur de journées, une pression énorme qui permet alors à la prédiction de se réaliser. Il est plus simple d'aller dans le sens qui nous est indiqué, comme un chemin inéluctable qui satisfait celui qui l'a ouvert. Un enfant qui ne renverse pas la bouteille mettra le parent en difficulté, alors on entendra : cette fois c'est un miracle!

 

Un collaborateur qui de lui-même, fera un compte rendu se verra renvoyé à des corrections ou de l'indifférence, alors on entendra : il faut encore que je m'y colle.

 

Oui, l'éducation et le management parfois empruntent vraiment le même chemin. 

 

Mettre en route la machine à détecter les prédictions est une posture salutaire qui chasse le stress au travail, la pression à la maison. 

 

Pas simple? Oui mais tellement, tellement plus léger et joyeux qu'on ne peut plus s'en passer quand on y a gouté. Essayez.

 

Chiche?

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Coxigru - dans Coaching
commenter cet article

commentaires

TIKI'me