Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 10:36
Au coeur de nos métiers, au quotidien dans notre vie, dans la vie professionnelle, dans la vie familiale, nous sommes  confrontés à un dilemne :" ce que je fais est bien fait, si ce n'est pas moi qui le fais, est ce que ca sera si bien fait, ca va plus vite de le faire que de le faire faire" etc...

ALors surviens le stress, la surcharge, l'épuisement, les contraintes que l'on se donne. Apprendre à déléguer est pour moi un acte de survie :) Et la délégation s'apprend, ce n'est pas un "art inné", une attitude normale, un comportement automatique. Déléguer demande des efforts, du temps, de la réflexion, que ce soit dans la vie professionnelle ou dans la vie personnelle. Et déléguer permet aussi de faire grandir celui à qui l'on délègue.

Mais au juste, c'est quoi la délégation :  Se débarasser d'une corvée sur quelq'un? Donner un travail à quelqu'un, lui confier la responsabilité? Apprendre une nouvelle tâche à une personne? C'est facile? Difficile? Compliqué? Utile?

La première qualité qui me vient à l'esprit lorsque je parle de délégation, est : le lâcher prise...Lâcher prise sur ses certitudes, accepter de consacrer du temps, et autoriser l'autre à devenir meilleur que moi. Connaître la puissance de la satisfaction en donnant l'autonomie, plutôt que de garder le pouvoir de la connaissance en contrôlant tout autour de moi.

La différence entre Pouvoir et  Puissance? Le pouvoir utilise la force, la puissance utilise l'ouverture. On devient puissant pour soi et pour les autres, le jour où l'on a compris que le partage de la connaissance est une porte qui s'ouvre pour d'autres chemins pour soi-même. Déléguer pour moi, est l'art de la transmission.

Pour passer à autre chose, ailleurs, autrement???




Partager cet article

Repost 0
Published by Michelle Bourgoin - dans Coaching
commenter cet article

commentaires

calvo carole 07/10/2008 16:03

c'est pas évident de déléguer! Pour moi c'est lacher prise, ne passe sentir indispensable, et effectivement il faut choisir la personne à qui on délègue! et là la confiance entre en jeu!C'est quand même pas facile de s'éffacer et de laisser faire à notre place quelque chose qu'on fait, ou pense faire très bien. Et puis on est rodé, ça va prendre du temps de passer le relais alors pourquoi pas continuer.... J'aime toujours autant vos réflexions! merci

Michelle Bourgoin 07/10/2008 20:01


merci à vous de vos visites:)


grandmamie 02/10/2008 18:07

Intéressant Benoit cette notion de "confiance". La confiance s'appuie sur plusieurs éléments : la personne a t'elle les comptences? Si non, comment puis je l'amener à acquérir ces compétences? Ensuite, est telle à même de prendre en charge cette tâche dans sa totalité : saoir faire, et attitude, comportement, responsabilité. C'est vrai que la délégation est asujettie à la confiance en soi, et en l'autre. Une piste intéresante à creuser : confiance en soi pour quoi? comment? jusqu'où? COnfiance en l'autre : jusqu'à quel point de responsabilité? Pour moi la connaissance et le pouvoir vont de pair avec la confiance, ce sont des éléments complémentaires, mais cette notion tu as raison, reste essentielle dans cette réflexion

Benoit 02/10/2008 03:57

J'aime bien cette réflexion sur le fait de déléguer. Pour moi, quand je regarde ça, ce n'est pas dans la même optique. Déléguer implique obligatoirement un élément de confiance, à plusieurs niveaux:Confiance en soi, tout d'abord. C'est ce qui permettra de vraiment déléguer, parce que l'on a confiance en notre choix.Confiance en l'autre ensuite, sinon on remet en question et l'on doute dès la minute où l'on a délégué.Ça rejoint pas mal ce que tu mentionnes - le lâcher prise -, mais peut-être pour d'autres raisons que pouvoir et connaissance. Après tout, quand on y regarde de près, si pour certains il peut s'agir d'une question de laisser aller un pouvoir, pour plusieurs, c'est aussi souvent une question de doute, de manque de confiance: l'autre pourra-t-il réaliser la tâche déléguée aussi bien que moi, ou de la même façon que moi? Si l'on a la confiance requise pour déléguer, je pense que ces questions se posent beaucoup moins.

TIKI'me