Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 16:54

c'est une lumière quand même...


Et depuis une semaine, nous vacillons avec elle. 4202519693_0ac3c338f4.jpg

 

 

 

Peu importe ce que l'on peut dire, peu importe ce que l'on peut penser, ce qui importe là, aujourdh'ui, chaque instant, c'est qu'une petite flamme vacille, et nous vacillons avec elle.


Ce garçon qui venait de "plus loin", qui a eu dans la vie un Roc à ses côtés pour guider ses périlleuses traversées, un père, un papa, un homme brisé qui tient car il faut tenir.


Aujourdh'ui son "Roc" est là, près de lui. Et nous, dans cette attente, ne savons comment étendre nos protections pour aider, simplement, aider, par la pensée, n'osant tendre la main, de peur d'éteindre la lumière.


 "Courage", me dit-on, mais ce n'est pas moi qui doit avoir du courage, ceux qui souffrent avec lui ont la force de l'amour, de l'engagement, de la présence inconditionnelle. Nous, nous avons mal pour eux, et nous essayons seulement d'insuffler par les mots, l'énergie qui fait qu'un pas après l'autre, les épreuves s'effacent.


On dit que dans les grands comas, parfois le geste, la tendresse, la voix, passent le mur de la conscience et apaisent. On dit aussi que la force de la pensée peut écraser des montagnes, se transmettre de l'un à l'autre. On dit tant de choses. Pourtant, croire ou ne pas croire là n'est pas important, ce qui importe, c'est que si "c'était vrai" et qu'on passait à coté...Alors je lui parle, j'envoi vers cet enfant, car on est toujours un enfant pour ceux qui nous ont vu grandir, j'envoi vers cet enfant, la tendresse d'une grand'mère, la caresse de l'enfance, les mots qui mettent en paix, la chaleur du soleil, la vie, la vie, la vie...


J'ai mis du temps à écrire ici, ce drame, car il ne m'appartient pas, pourtant, si son père me lit, qu'il se dise que ces mots ne sont que le reflet de toute la tendresse qu'on leur porte. Je crois en la force de la pensée, de l'amour et du partage. Peut etre ces mots auront-ils à se faire un chemin vers lui, pour que la petite flamme vacille et se relève...


A tous ceux qui passent, et qui lisent ... juste une pensée de tendresse pour un petit garçon devenu grand, que la vie a encore fracassée en rencontrant la brutalité et l'agression.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michelle Bourgoin - dans LA VIE tout simplement
commenter cet article

commentaires

mamyjos 22/05/2010 09:15



Heureuse de savoir que la petite flamme devient grande et que le vent la porte encore longtemps.Prends le dans tes bras dés que possible et dit lui notre joie!



grandmamie 13/05/2010 14:56



De bonnes nouvelles : peu à peu il s'éveille, une réponse par la pression de la main, lorsqu'il est sollicité...



josy 13/05/2010 14:33



Toutes mes pensées pour Waldeck, et que la flamme qui vaccille petit à petit fasse son chemin...



grandmamie 08/05/2010 19:47



Merci Geneviève, on est tous branchés là, plus que jamais.



geneviève 08/05/2010 19:25



comme ous le proposez si souvent... suis branchée sur canal tendresse


 



TIKI'me