Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 19:32

Depuis plus de 30 ans, j'étudie, je partage, je propose des formations et, au terme de toutes ces années, ma réflexion est la suivante :

Les Entreprises consacrent des budgets importants pour accompagner les Cadres, les Managers, les Collaborateurs dans une démarche d'apprentissage et d'évolution et peu du temps (donc du budget)  utile et nécessaire pour sa mise en oeuvre.

Pourtant, dans la pratique qui me concerne  Communication, Accompagnement du changement, Cohésion d'équipe, Gestion de conflits, Fondamentaux du Management, je constate les grandes difficultés qu'ont les hommes et les femmes qui suivent ces formations, à mettre en oeuvre, appliquer, s'entrainer sans l'écoute et l'accompagnement de leur N+1.

J'ai lu ce matin que la plupart des Entreprises envisagent d'augmenter les budgets de leurs formations. En quoi est-ce utile, si la formation proposée n'est pas mise en pratique? En quoi est-ce utile si certains collaborateurs restent sur le bord du chemin? 

Plus la pression du temps augmente, moins ils s'accordent le temps de la mise en oeuvre. L'accompagnement par des consultants ne peut être une solution pérenne. Le Formateur-consultant ne doit pas se substituer à l'Entreprise, or, c'est bien souvent ce qui nous est demandé. Alors surviennent l'armée des Coachs plus ou moins formés, plus ou moins aguerris, se proposant de faire des miracles en confondant Coaching et Formation (ce qui est un autre débat).

Les Entreprises alors jonglent entre Formations, Coachings, Abandons, reprises de nouvelles formations qui répètent à l'infini les mêmes concepts, les mêmes fondamentaux à des personnes qui n'en peuvent plus de suivre ces formations,  sans jamais pouvoir les mettre en pratique.

La solution?

Hé les Patrons, les Boss, les Managers, les DRH, les Responsables de formation, prenez le temps d'Être à coté de ceux qui sont formés, mettez avec eux en pratique les quelques déclics que chacun note consciencieusement.

Et NON ca ne prend pas plus de temps que celui que l'on perd à ne pas déléguer faute d'accompagner, à refaire ce qui a été mal compris, à faire à la place de celui qui aurait dû etc. Ce temps perdu n'est jamais comptabilisé dans les pertes de l'Entreprise.

De nos jours chacun s'exprime en termes de performance, de critère de profit, d'investissement, et personne ne se pose la question de savoir combien perdent les entreprise en délaissant le suivi et la mise en oeuvre des formations? 

Une formation au Management ne sera JAMAIS efficace si elle n'est partagée ,mise en oeuvre, et accompagnée dans toute l'entreprise, à tous les niveaux hiérarchiques.

 NON vos collaborateurs, à quelque niveau qu'ils soient ne sont pas des autodidactes, il ont besoin de temps pour s'entrainer, échanger, avancer sur les bases des déclics qui les a marqués lors de leurs formations. Mais s'ils retournent sur leur poste de travail, sans que personne ne les encourage à partager ou à mettre en oeuvre, ils auront du mal seuls face à ce challenge.

On dit qu'il n'y a en France que 5% de la population qui est autodidacte  (Autodidacte, le mouvement perpétuel.) ce qui signifie que les autres, tous les autres, doivent être accompagnés dans leur progression.

Combien de fois n'ais je pas entendu cette question: "Quel retour sur investissement"? Ma réponse : si vous vous engagez à suivre mes préconisations, je m'engage sur les résultats. Une seule fois, un Directeur Commercial à joué le jeu, le résultat a été largement au-delà des engagements pris par l'un et l'autre, et l'équipe a su s'approprier sa propre démarche d'apprentissage. 

Pourquoi ce billet aujourd'hui? Parce que je constate que les Entreprises sont face à une crise compliquée, que les collaborateurs sont investis et impliqués, que les managers cherchent de nouveaux chemins, et que toute action menée doit l'être jusqu'au bout.

Ne lâchez rien, prenez le temps d'anticiper, ce temps là est celui qui permettra une meilleure prise en charge du travail de chacun, celui qui permettra d'agir en toute sérénité dans une dynamique de développement tant professionnel que personnel. 

      On nous parle beaucoup des risques psychosociaux, et le management est souvent cité comme un critère de ces "risques". Et si nous pensions à "l'envers", exprimant que le Management est surtout un facteur d'apaisement lorsqu'il prend en compte la mise en oeuvre sereine de la Formation de ses collaborateurs? 

 

L'illumination n'est que la vision soudaine, parl'esprit, d'une route lentement préparée.

Saint Exupéry

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Michelle Bourgoin - dans Management
commenter cet article

commentaires

Malika Ghilani 09/03/2012 11:30


Oui, je vous rejoins, Michelle.


Les entreprises, enfin les dirigeants et les cadres, sous couvert d'efficacité presse le temps et les gens. Pourtant c'est un non sens. D'une part parce que l'efficacité fait suite à un processus
qui nécessite son temps. Et qu'aucune efficacité n'a été prouvé sans recherches et essais : sinon pourquoi existerait-il des services en recherches et développement ?


D'autre part et tant qu'il y  aura un facteur humain, il sera incontournable de suivre les rythmes organiques de celui-ci. L'apprentissage n'est validé que par une mise en pratique immédiate
(le cerveau a besoin de répétition pour apprendre). Cette mise en oeuvre est la phase où les ajustements sont faits. Tous les ajustements, qu'ils soient individuels, collectifs, systémiques...


Il est intéressant de noter que c'est exactement la même mécanique du mode projet que les entreprises pratiquent et ils ne le comprennent pas. Un projet est toujours et au fil de l'eau pontué de
validations, de rectifications, d'ajustements. Ce qui serait impossible si le projet restait à l'embryon d'idée.


Je crois qu'ils confondent encore savoirs et connaissances, malheureusement.

Michelle Bourgoin 10/03/2012 20:18



merci pour ce commentaire:) l y a beaucoup a écrire et à dire sur ce sujet!



TIKI'me