Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 10:49

Cinq jours à Tadoussac et un bélouga plus loin, me revoilà prête à me remettre au travail.

 

Cette année me replonge quelques 50 ans en arrière, lorsque la rentrée de septembre illuminait encore les bois de Marcy l'étoile où je filais me réfugier avec ma "soeur", cousine me disait on, pour moi, unique, jumelle, frangine...

 

C'est fou comme un simple souvenir peut modifier la perception d'une journée. Replonger dans ces années là me rend une âme d'enfant, et me voilà rêvant d'un rocher, de la mer, du bélouga...

4872847101_c1d1186c6d.jpg

Le bélouga entr'aperçu du haut des rochers de Tadoussac, est comme le petit miracle quotidien que l'on ne sait pas voir quand la vie nous met les yeux au raz des paquerettes alors qu'au loin, juste à quelques encablures, le bélouga du jour pointe son nez.

 

Comme un clin d'oeil, qui remet les pendules du quotidien à l'heure de l'essentiel.

 

Un bélouga est une espèce rare, plus que 500 dans la baie de Tadoussac, ils étaient 4000 il n'y a pas si lontemps...

 

Nos "bélougas" du jour sont aussi très rares. Nous ne savons ni les voir, ni les protéger. Nous balançons dans nos vies les vieux papiers gras de nos frustrations, nous envahissons leur espace avec des moteurs puants d'énergies inutiles dédiées à des actions puériles, nous restons dans nos petites barques personnelles sans voir qu'à nos côtés, meurent nos bélougas, qui appellent pourtant de toutes leurs forces à la vie. Je suis, depuis mon retour, en retrait, en questions, en mesure de l'essentiel, sans bien savoir comment le mettre en pratique. Facile à dire de ne se consacrer qu'à l'essentiel, lorsque le quotidien te prend minute par minute.

 

Un bouquin qui trainait là "par hasard" me dit que l'essentiel est dans le quotidien : savoir vivre avec intensité chaque instant offert...Méditation...Action...

 

Remise en cause personnelle? Peut etre...

 

A moi de voir le "bélouga du jour" et de lui offrir protection, défense et lieu d'acceuil favorable. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michelle Bourgoin
commenter cet article

commentaires

Frane 29/08/2010 08:03



Le bonheur ne se trouve pas avec beaucoup d’effort et de
volonté mais réside là, tout près, dans la détente et l’abandon.


Ne t’inquiète pas, il n’y a rien à faire.


Tout ce qui s’élève dans l’esprit n’a aucune importance parce que n’a aucune réalité. Ne t’y attache
pas. Ne te juge pas.


Laisse le jeu se faire tout seul, s’élever et retomber, sans rien changer, et tout s’évanouit et
commence à nouveau sans cesse.


Seule cette recherche du bonheur nous empêche de le voir.


C’est comme un arc-en-ciel qu’on poursuit sans jamais le rattraper. Parce qu’il n’existe pas, qu’il
a toujours été là et t’accompagne à chaque instant.


Ne crois pas à la réalité des expériences bonnes ou mauvaises, elles sont comme des
arcs-en-ciel.


A vouloir saisir l’insaisissable, on s’épuise en vain.


Dès lors qu’on relâche cette saisie, l’espace est là, ouvert, hospitalier et
confortable.


Alors profites-en. Tout est à toi, déjà. Ne cherche plus.


Ne va pas chercher dans la jungle inextricable l’éléphant qui est tranquillement à la
maison.


Rien à faire.


Rien à forcer.


Rien à vouloir.


Et tout se fait tout seul.


 Lama Guendune  Rinpoché 


 


 


 



TIKI'me