Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 17:52


Petite expérience significative d'un voyage dit "d'agrément"...

Départ de Marseille pour aller à Montréal, avec une escale à Paris pour prendre en route un petit loup de 4ans 1/2 qui se réjouit d'aller voir son cousin le petit caribou, avec ses grands parents.

Jusque là tout va bien.. Arrivés au comptoir Air France à Marseille, une employée au ton geignard qui nous déclare : "ah non, vos places ne peuvent être enregistrée, car l'enfant est....absent de vos dossiers....Après vérification, notre "absent" se trouve à un siège attribué à un enfant "point d'interrogation" : explication, le point d'interrogation est là car l'enfant semble voyager seul....Ben voyons! Comme ceci paraissait anormal, un employé bien intentionné  a mis ce point d'interrogation.

Oui, mais nous effaçons donc cette interrogation, il est bien avec nous ce petit. "AH non madame, ce n'est pas si simple, il faut le voir pour vous croire, donc vous vous enregistrerez à Paris."

Je commence à m'inquiéter de la place qui sera attribuée au petit point d'interrogation.

Arrivée sur paris, au comptoir Air France : "Revenez plus tard disent-ils, nous araurons plus de visibilité"
"Heu pourquoi avez vous besoin de visibilité pour tout simplement nous enregistrer?"

Trois fois de suite je me présente, pour finir par entendre :"impossible de vous attribuer un siège, l'enfant est au 41, vous au 26 et 27, mais comme l'avion est plein ON NE PEUT RIEN FAIRE!!!"

 
Et oui, c'est bien connu, chez AIR FRANCE l'informatique semble antédiluvienne, et les employés handicapés des neurones. "UN ENFANT NE VOYAGE JAMAIS SEUL, me disent-ils, rassurez vous...."Oh ca oui, je suis vraiment rassurée, mais.....quelles sont nos places alors?


Et là, le top du top : "attendez d'être dans l'avion, on vous attribuera une place.!" Et une heure plus tard, les mêmes debout dans l'allée de l'avion, qui poirotent trois quart d'heure avec un ptit loup déchainé. On demande le chef de cabine : "on ne la dérange pas pour ça voyons:" Belle réponse à un client !!On ne dérange pas le personnel pendant qu'il bosse. Le top des bêtisiers moi je vous le dis. Nous nous asseyons donc n'importe où afin de créer l'incident qui, ô miraclel, va déclancher une opération d'envergure : on nous attribue deux places, et le petit lui attend dans l'allée : là je mord ! donc, heu non, on lui attribue une place à mes cotés, et c'est le grand'père qui poirote. Ensuite, on déblaie une rangée devant nous, et rebelote, on déménage à nouveau avec le doudou, le pitou, le sac de crayons et les livres d'histoires...Enfin installés, il y a une multitude de grognements de part et d'autres de la part des pauvres passagers qui ont dû se plier aux volontés des hotesses .... si mal organisées. Et, nous dit-on "VOUS AVEZ DE LA CHANCE IL Y AVAIT UNE PERSONNE QUI NE S EST PAS PRESENTE" Ah oui, et si elle avait été là, on aurait passé 7 heure debour?

Braves gens réveillez vous, AIR FRANCE soignes ses clients à coup de "vous avez de la chance" tout en vous expliquant que non, non et non, il est impossible de lier deux dossiers,
et que après tout c'est de ma faute, je n'avais qu'à pas prendre une Agence, mais passer directement par leur service. AU SECOURS : ce n'est pas de leur faute, c'est moi qui suis nulle. On se croirait à l'école maternelle.

Mais ce n'est pas fini. LE RETOUR !!!!

Nous nous présentons à Montréal au comptoir Air France. Là, service impeccable, deux personnes nous écoutent, et en un clic et un coup de fil, résolvent le problème : nous aurons un hublot pour le ptit loup, et nous serons tous les trois. Merveille de la magie de la gentillesse et de la sympathie du personnel québecois. BRAVO ON VOUS AIMES, vous êtes vraiment au service de vos clients au Québec. Dommage qu'en France... mais bon.

Le vol : empuanti par les remugles de deux ivrognes à nos cotés, le personnel ne s'est pas inquiété plus que ça de voir deux personnes siffler autant d'alcool, pour être malades ensuite, non, c'est normal semble t'il de laisser les autres passagers subir les aléas de ce genre d'attitude. Il aurait été pourtant simple de déloger ces individus : il y avait de la place, l'avion n'était pas plein cette fois...Mais le personnel à bord s'est contenté de distribuer des sacs, et de filer se réfugier ailleurs.


Arrivée à PARIS : aie, ca se gâte de nouveau, la valise du ptit loup est perdue, dans le goufre des arrivages on ne sait où. Inquiétude du dit ptit loup : "ah zut, je ne peux donc pas enlever mes bottes et remettre mes chaussures!!I"nquiétude de la mère du ptit loup : "et mes bains moussants et mon sirop d'érable..."
Valise retrouvée le lendemain, ouf....*

Rage de ma part, raz le bol, j'arrête les frais : PLUS JAMAIS AIR FRANCE, j'avais oublié les aléas antérieurs lors de vols précédents : surbooking, départ annulé de Bordeau, avec vol sur Paris à la place du vol sur marseille etc.


Pour moi, AIR FRANCE c'est TERMINE, et j'espère que pour vous lecteurs, ce sera également terminé. Lorsqu'une compagnie se moque à ce point de ses clients, c'est qu'elle est sur le déclin. Au fait, LA RELATION CLIENTELE, est un concept inconnu dans cette entreprise? Oui, certainement, sauf au Québec où l'on rencontre des personnes à l'écoute, professionnelles et sympathiques.

Alors je termine juste sur ce point positif : BRAVO LE PERSONNEL AIR FRANCE DU QUEBEC.


* ET pour la relation client, on aurait pu imaginer qu'ils feraient un effort dans la livraison de la valise perdue par leurs soins? ET NON, rendez vous pris non honoré, sans excuses, sans appel avec pour réponse : vous verrez ce qu'ils vous diront demain(?) Faudra t'il que nous nous déplacions? A suivre....Définitivement NULS DE CHEZ NULS.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michelle Bourgoin - dans Communication
commenter cet article

commentaires

Myriam (de la Grange) 16/03/2010 23:38


Et bien, qulle galère que ce voyage !
Petite anecdote lors du 1er voyage en avion de ma fille : c'était un petit vol intérieur affrété par Air France, un Lille/Bordeaux dans un petit avion d'une cinquantaine de places. A
l'enregistrement, on me demande si cela m'ennuie d'être à la rangée 13, je réponds que non mais que je suis étonnée car à ma connaissance, il n'y a pas de rangée 13 dans les avions.
Mais si Madame, il y a une rangée 13. OK, cela ne me dérange pas. Mais dans l'avion, après la rangée 12, la rangée 14. Pas de rangée 13 donc pas de places pour nous. C'était un petit avion avec 3
places par rangée, 2 d'un côté, 1 de l'autre. Tout juste pour ma fille, son papa et moi. Qu'à cela ne tienne, l'hotesse, qui, le croirez vous, ne parlait même pas le français mais l'anglais (oui,
oui, chez Air France) nous trouve 3 places "éparpillées" dans l'avion, voulant me séparer de ma fille qui à l'époque n'avait que 5 ans ! Par chance, un couple très sympa nous a donné ses 2
places "côte à côte" mais mon mari n'a même pas pu profiter du 1er vol en avion de sa fille.
Heureusement, le retour fut plus agréable et le personnel plus sympa.

Sinon, j'aime toujours autant vous lire, ici ou dans la grange.


TIKI'me