Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 14:54

De récents évènements Le net pas très "net"...ou la lettre à celle qui est plusieurs dans sa tête m'ont amenés à pas mal de réflexions sur la façon dont nous interprètons ce qui nous arrive dans la vie, professionnelle ou personnelle.

 

Chaque individu utilise ses propres filtres pour ressentir, communiquer et s'exprimer. Les situations portant un enjeu affectif fort nous mettent dans un état de fragilité extrème. Plus nous avons investi de notre personnalité, de nos idéaux, plus les filtres sont forts. Du coup, nous ne communiquons plus sur un fait, ou un évènement mais sur l'interpretation personnelle du  fait ou de l'évènement.

 

Ce meme évènement peut être également vécu de façon très brutale par certains, et de façon lointaine par d'autres. Et lorsque "certains" et "d'autres" communiquent sur l'évènement, ils en viennent à ne plus se comprendre, alors qu'ils ont le même but, le même objectif.

 

Il est impossible de supprimer tous nos filtres, ils font partie de notre personnalité. En prendre conscience est important, savoir prendre du recul également, mais tant que la réparation du préjudice subit ne se fait pas, l'état émotionnel prend le pas sur l'état rationnel.

 

Et puis qu'est ce que la rationalité ? Juste de multiples intuitions qui nous permettent à un moment de rationaliser un ressenti....(cf L'erreur de Descartes)et Le génie de l'intuition)



 

 

Et l'on s'étonne que le Net soit un moyen de communication parfois étrange..

 

 

Voir également :  Des CLICS et des CLAQUES

Partager cet article

Repost 0
Published by Michelle Bourgoin - dans Communication
commenter cet article

commentaires

Sev 20/02/2011 16:28



Le rationnel n'est rien d'autre que le terme qui définit, en occident, l'approche d'un phénomène par la raison. A partir de là, effectivement, la personne construit une méthode. La méthode n'est
rien d'autre qu'une sorte de découpage de phases distinctes permettant alors d'entreprendre une action.


Le seul souci avec l'approche rationnelle, donc méthodique, c'est qu'elle devient vite un standard. En outre, l'approche méthodique et raisonnée se heurte toujours aux fluctuations de la
complexité phénomènologique. C'est pourquoi, les concepts et méhodes proposées en entreprise finissent toujours par buter sur l'humain....


En revanche, chère Michèle, tu as raison de mentionner l'intuition. Notre culture archi cartésienne, majoritairement méthodologique et raisonnable classe l'intuition dans les "humeurs de bonne
femme" ! Or, c'est un "outil" dont tous les humains disposent... y compris les hommes ! et lorsqu'on apprend à écouter vraiment notre intuition on ne se trompe quasiment jamais.


S'il est exact que l'on ne peut se défaire de son filtre interne, en revanche on peut apprendre à déplacer sa vision interne et finir par percevoir la Réalité autrement. C'est d'ailleurs
exactement ce déplacement que nos politiques de tous bords ne parviennent pas à faire et par voie de conséquence, les peuples non plus !


Ainsi, la société post-moderne à inventé un nouveau "concept" : le changement dans la continuité ! ;-)


Bonne journée


Sev


 



mb 16/02/2011 11:24



Merci de votre commentaire, ma réflexion est une bien modeste synthèse de deux bouquins très intéressants qui me "parlent"...Ref ajoutée sur le post :)



solange 15/02/2011 20:58



pas d'accord, chère blogueuse....la pensée rationnelle, et tant mieux, c'est autre chose, et largement, qu'une tentative de compréhension de ce que nous appelons , vous appelez, les
intuitions.....c'est une pensée construite, une méthode.


(et au passage, expliquer la rationalité par "la tentative de rationaliser", c'est....comment dire....la quadrature du cercle, non ?)



TIKI'me