Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 19:12
Toute la semaine, elle a trainée une angoisse diffuse, tellement palpable, que le petit en a été parfaitement conscient. Il a manifesté lui-même, en réponse à sa mère, les signes du refus, du rejet, du besoin de son père.

Ce soir elle s'en va dans la nuit au rendez vous inique, où deux femmes entre elles, feront pour l'enfant, le pacte de la confiance...

Elle a passé une journée inquiète, et ce soir le départ ne voulait pas se faire. Elle a pris les câlins de son fils en écharpe et tous deux ne parvenaient pas à refermer la porte.

Elle marche dans la nuit, vers ce rendez vous impossible. Comment décrire en quelques heures, qui est son fils, comment il rit, et de quoi il a peur, ses inquiétudes, ses questions, et ses joies éclatantes? Et d'abord pourquoi imposer à l'enfant le confort des adultes?

Le coeur lourd elle marche dans la nuit, elle est forte, courageuse, et se dit prête à faire de cette rencontre quelque chose de bien. Mais son âme, elle, pleure doucement.


De
main, elle prendra sa voiture, son fils et puis le sac, et puis le chat aussi qui restera là bas..Dernières caresses...

Elle conduira, sourire aux lèvres et coeur en berne, obligée encore et encore de faire le deuil d'une vie pour aller vers une autre.


Premier week end avec papa, le petit s'inquiète et recule l'échéance, tout en demandant chaque soir : je veux parler à mon papa.

ALors elle craque parfois, ne sait plus comment faire, puis courageusement, relève la tête, avance, parce que le fracas de son âme est comme un ouragan qui balaie la colère et lave la tristesse, il ne laisse la place qu'à tous les possibles.

Elle marche dans la nuit, ma fille, ma toute petite, mon amour, ma tendresse, et moi, je voudrais la serrer contre moi, et lui dire comme dans son enfance : "c'est finit mon amour, le chagrin c'est finit"...

Partager cet article

Repost 0
Published by Michelle Bourgoin - dans LA VIE tout simplement
commenter cet article

commentaires

TIKI'me