Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 11:04
Rien ne va plus au pays des lézards, le ciel pleure à fendre l'âme, et se met au diapazon de nos tristesses.

Alors ce matin, devant ce désastre, une question me vient : comment illuminer le ciel lorsqu'il a tant de chagrin? Doit-on le laisser exprimer son désarroi et lui permettre par ses larmes, de se laver de ses angoisses? Doit-on chercher au fond de nous-même l'éclair de lumière qui réchauffera la terre ? Doit-on faire de sa vie quotidienne une petite lampe vaillante qui, additionnée aux milliers de petites lampes, mettront un arc en ciel dans la vie?

Quel pouvoir avons-nous face à la détresse? Celle du ciel et celle des hommes? En ces temps où le mot "CRISE" s'élève comme un étandard, où l'on tue des bébés et ceux qui les défendent, où des milliers d'enfants hurlent sous les bombes, je me dis que je dois inventer une vie nouvelle, pour que chaque détresse trouve son contraire, pour que chaque terre trouve son soleil, pour que la pluie du ciel et de l'âme, nourrisse et ne noie pas. Si moi j'inventes, d'autres le font aussi, et tous ces "inventeurs" pourront y changer quelque chose.

Dur dur, d'inventer plutôt que de reproduire les shémas anciens.

Etre attentif à chacun, individuellement, ne pas se laisser envahir par la morosité alors que notre vie est sans contexte une belle vie, s'ouvrir à ceux qui souffrent et soulager par les mots, les caresses, la tendresse, donner ce qui n'est plus utile et qui sera un trésor pour d'autres, sourire, sourire, sourire et avancer toujours. Découvrir notre "talent" particulier, et le partager largement. Apprendre, écouter, inventer. Nous sommes les acteurs d'un nouveau monde à inventer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michelle Bourgoin - dans Méditation du jour
commenter cet article

commentaires

TIKI'me