Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 22:57
effacer un message, je voudrais tant qu'il n'ai pas eu de raison d'exister, je voudrais tant lire que la Vie l'emporte malgré tout, mais non, ce que je voudrais n'est pas.

Alors ce soir je m'interroge : comment t'apporter ce dont tu as besoin, aujourd'hui, demain, chaque jour? Que puis-je faire, ou qui puis-je être pour que tu trouves à mes côtés une source vive qui te porte? Comment accompagner l'indicible? Comment, être en toute simplicité, celle qui écoutes, celle qui pleure avec toi, celle qui met de l'humour dans le quotidien, celle qui tout simplement, apporte une petite part de soulagement?

On dit que les mots et les pensées ont un pouvoir. Ce soir tout cela me semble dérisoire. Pourtant, j'aimerais tant avoir le pouvoir d'être pour toi un pilier, un roc, un berceau, un volcan. Tout ce dont tu pourrais avoir besoin sur le chemin qui se présente à toi. On apporte bien du soulagement à la souffrance, alors pourquoi ne pourrait-t'on pas être à tes côtés dans la solitude infinie qui s'annonce pour toi?

Ce soir, une bougie vacille dans la nuit comme un chant de tendresse. Un chant qui parle de ce lien qu'on ne brise jamais, qui vibre de la musique insoupconnée entre mère et enfants, qui tisse une liane solide au coeur de tous ceux qui ce soir, sont brisés de détresse.

Comme je voudrais....

Mais non, "je veux "n'existe pas, il ne reste que que "je t'aime" pour être à tes côtés, pas à pas, jusqu'àu bout.

Nos bougies chanterons pour toi Jo, on les entendra jusque dans l'espace infini promis. En attendant, Jo, à demain, chez toi, sur ton blog, pour t'apporter ce que TOI tu demanderas de nous.lToc Toc TOc

Partager cet article

Repost 0
Published by Michelle Bourgoin
commenter cet article

commentaires

Catherine 22/01/2009 10:05

Je suis comme vous Grand Mamie, complètement sous le choc de l'annonce faite par Johanne elle même. Elle a admis l'inadmissible, nous devons faire de même. Mais que c'est difficile. Alors je suis près de vous dans la grange le soir, et par la pensée dans la journée. Johanne aura réussi à faite naître une grande chaîne d'amour autour d'elle. Et malgré tout ...je gardre une lueur d'espoir.Bien amicalement.

Myriam 21/01/2009 21:57

Grand mamie, je crois que tous vos messages, si beaux, si empreints de sérénité, ont déjà du apporter beaucoup à Johanne. Maintenant, espérons que cette chaîne d'amour qui se forme autour d'elle lui apporte tout le soutien dont elle a besoin ainsi qu'à sa famille.Je me permets de vous embrasser. Myriam

carole 20/01/2009 12:49

vous exprimez tellement bien ce que nous tous ressentons!
Etre là pour soutenir Johanne et se laisser guider par ce qu'elle veut, à son service.
Merci pour vos mots tellement justes. carole

emma 19/01/2009 13:40

merci grandmamie, je m'accroche depuis toujours à vos mots, à votre générosité. Je ne trouve pas mes mots pour d'écrire ce que vous pouvez m'apporter à travers votre blog, à travers vos message pour Johanne.je vous dis merci et m'excuse par avance si mon message est confus.

Sidoniebis 18/01/2009 23:39

Chère Grand-Mamie, Je vous connais de vous lire sur le blog de Johanne depuis longtemps déjà…Vos mots, vos phrases sont toujours un réconfort et je suis sûre qu'ils font beaucoup de bien à Johanne et à tout le roc… 

TIKI'me