Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 23:17


Il ne faut pas grand'chose pour que reviennent comme en écho, tant de souvenirs enfouis.


Ce soir, j'ai vu le film "les choristes". Et oui, je ne suis pas une fan des matraquages, et lorsqu'un livre ou un film font trop parler d'eux, je leur laisse le temps de vieillir, de mûrir, avant de les ouvrir...Et je crois bien que ce film là, je ne l'ai pas regardé plus tôt, parce que peut etre je n'aurais pas pu aller au bout plus tôt.

Ce soir, en écoutant chanter les enfants, une musique m'a attrappée en plein coeur, revenant de 40 années en arrière. Toute mon enfance, mon adolescence a été bercée par la chorale dans laquelle je sévissais à pleins poumons. J'ai même été "soliste" ma si grande fiertée,  puis n'ai plus gardé que la musique en tête...

Un soir du premier jour d'octobre 1968, j'ai chanté à plein coeur pour ma promo : nous venions de conquérir notre diplôme, nous avions l'avenir devant nous, avec la force de l'air des années 68. Nous étions dans un car, la nuit tombait et j'ai chantée...jusqu'à notre arrivée, où m'attendait une nuit plus profonde, ma maman était morte ce jour là, et je n'étais pas là...

Alors, lorsque je fredonnes cette "nuit" dont le silence est un mystère, il me revient toujours des éclats de rires éclatants, ses bras autour de moi, sa si grande compassion, ses irrationnelles colères, sa joie de vivre intense. Je me dis que ce jour-là, dans ce car, j'ai chanté pour elle, et je ne le savais pas. Elle était tellement "maman", que malgré moi, je crois, j'ai reproduit tous ses shémas : colères irrationnelles, impatiences étonnantes, coups de fous rires, émotions, joie de vivre. Elle m'habite, et ça, je le savais :).

Comment une simple musique chantée par des enfants, peut elle faire renaître tant de belles émotions? Il faudra que je vous parles d'Elle un jour, peut-être, il faudra.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michelle Bourgoin - dans Méditation du jour
commenter cet article

commentaires

Hélène 20/12/2008 16:45

Très chère Michelle,Que d'émotion dans vos écrits! Vous qui chantiez, votre maman qui partait, on ne peut imaginer plus douloureux.J'ai eu la chance de garder maman jusqu'en aout l'an dernier, elle avait 97 ans, était en pleine forme, active, jardin, gàteaux, promenades, concerts, voyages en avion (moi qui en ai si peur), toujours spectatrice attentive lors de nos concerts.Alors, lorsque nous entonnons Stille nacht, un peu galvaudé pourtant, je la revois au premier rang dans l'église pour le concert de Noël, son sourire de bonheur, et maintenant, tous les ans, je sais que j'aurai du mal à refouler mes larmes; et je le répète, quelle chance de garder maman si longtemps et dans une telle forme physique et mentale, mais quel vide elle a laissé.Voilà chère Michelle, je voulais simplement me confier un peu à vous, ma famille étant réduite à ma fille chérie, bien plus souvent avec son amoureux qu'avec moi, c'est normal; mais alors auprès de qui m'épancher? Auprès de vous, si bonne "écoutante", ne m'en veuillez pas, je ne peux pas tout garder pour moi, je finirais par exploser.Bon Noël, bonnes fêtes, profitez bien de votre cher papa, je vous embrasse.Hélène

TIKI'me