Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2008 5 23 /05 /mai /2008 22:00
Pour ceux qui ne le connaissent pas, ce petit billet d'humour a été écrit un soir de fête des mères, alors que toute la famille était à chaque bout du monde, il y a quelques petites années.....


Petit billet d’humour en direction de tous les enfants du monde qui ont, ou qui ont eu, comme chacun le sait une mère quelque part et qui ont oublié un jour la fête des mères.

Il y a des mères qui cumulent les difficultés pour leur fête : elles se tapent les cadeaux à la grand-mère, à leur mère et bien souvent leur cadeau aussi, parce que les petits y z’oublient ou ils ne savent pas.

Y’en a d’autres….qui cumulent le bonheur ineffable d’échapper au collier de nouilles, au dessous de plat en pince à linges, de la poupée en ra fiat, et qui plus est, chance ineffable, se dispensent des cadeaux aux grand-mères faute de combattant.

La fête des mères certains vous diront : c’est commercial. Ca c’est le môme (y’en a des qui ont plus de trente ans, et qui sont momes quand même : pour une mère, celui qu’elle a mis au monde est un môme, point.) qui a oublié ou qui sait pas quoi offrir. En ma qualité es-mère confirmée, je vous le dis, c’est pas honnête.

Y’en a des qui vous appellent en urgence à minuit moins cinq : « t’as vu j ‘avais pas oublié, c’etait pour te faire une surprise. Là encore, je vous le dis c’est pas honnête. (y’a pas de cadeau quoi….)

Y’en a qui se morfondent un mois avant, conciliabules avec leurs homologues-momes né de la même nichée, et qui tout fiers déclarent : cette année pour la fête des mères, on t’offre …..de te faire TA vaisselle pendant ….X jours. (rarement en mois vous noterez). A votre avis est-ce bien honnête ?

Y’en a qui tout seul, dans son coin, concocte LE cadeau et qui tout fier, l’offre …. huit jours avant pour pas faire comme tout le monde. La je vous le dis : la fratrie se déchaîne….

Et puis….. il y a les impalpables instants de ces bonheurs magiques que vous savez si bien, les enfants, nous offrir. Chaque jour, chaque instant, un regard, un sourire, une larme sur vos joues, le rire après la peine, les difficultés balayées, les épreuves endurées, c’est la fête des mères. Ta si petite main dans la mienne….et ma main dans la tienne si grande tout à coup….c’est la fête des mères. Ce tout petit enfant de l’enfant que tu fût qui découvres la terre : c’est la fête des mères. Ces émois de ton cœur qui découvre la vie, peinture de tes tourments, murmures de ton talent….c’est la fête des mères. Ce Camélia sur patte, surprise émouvante pour celle qui ne peut en aucun remplacer ta maman, ….c’est la fête des mères.

 Et cette plénitude de vous voir si juste, à votre juste place, marchant vers l’avenir et si petits pourtant dans mon cœur de maman, que mes bras simplement, dans mes rêves le soir se tendent pour vous bercer au creux de l’univers. Dormez bien les enfants, maman quelque part veille sur vous, et la fête des mères, c’est le temps qui s’écoule pour tisser pour vous le voile de son amour
.

Dormez bien les enfants,  maman quelque part veille sur vous, et la fête des mères, c’est le temps qui s’écoule pour tisser pour vous le voile de son amour.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michelle Bourgoin - dans LA VIE tout simplement
commenter cet article

commentaires

Choupy 02/06/2008 09:21

Merci Grand-Mamie pour ces si belles paroles ...

romain 23/05/2008 23:24

savez vous , que je ne dors presque plus et que depuis quelque temps je lis votre blog...surprenant non?je suis touché, par ces mots sur les mamans,la mienne a tellement d'importance,et vous décrivez si bien cela..je ne serai pas près d'elle dimanche,mais je lui ai écrit ce qu'elle représente pour moi, en me livrant à fond..je pense qu'elle comprendra mieux certains de mes tourments...je reviendrai vite vers elle..mais je suis un peu déchiré par la séparation peut etre que provisoire de mes parents...maman souffre..et elle a trop encaissé......à bientot grand mamie , je vous embrasse romain

TIKI'me