Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 11:04
Aujourdh'ui j'ai le coeur "blues", mon petit Caribou tu me manques. J'ai entendu ta voix cette semaine au téléphone, qui me disait ses craintes pour ce grand séjour chez nous, tout en douceur, tout en tendresse, avec précaution, et tellement d'amour. Tu m'a expliqué aussi le symbole des "bizoux" sur ta carte d'anniversaire : Une grande croix X c'est le bizoux, et le grand rond c'est le Calin.

Depuis ce moment, je "blues" un peu, je vois tout ce que nous n'avons jamais pu faire, je pèse tous ces calins lointains, ces bizoux-courriers, ces "entre les lignes" qu'elles soient téléphoniques, virtuelles ou écrites. Tu vas avoir 9 ans et j'ai beaucoup couru dans les aéroports pour te voir, te sentir, t'aimer tout simplement. Mais aujourd'hui je me dis, qu'un jour viendra où je ne pourrais plus courir, où je ne pourrais plus monter dans un avion, où nos coeurs continuerons à battre au même rythme,  sans pouvoir nous toucher, rire ensemble devant des "pogos", et la télé en boucle, redécouvrir la neige et simplement prendre ta main dans la mienne.

Chaque fois que nous nous voyons, c'est un nouveau départ. On s'apprivoise un peu, on s'approche doucement, et le temps court toujours, qui nous force à partir au moment où la tendresse explose.

Je dois réinventer pour toi, la grand'mère éternelle, celle qui ne part jamais, qui est là chaque instant, qui rassures, qui consoles, qui inventes des histoires, qui raconte l'enfance de maman, et te crée les repères que seule une grand'mère est capable de planter.

Il nous faudra tous les deux, inventer ce monde où la distance n'existe plus, où la tendresse est une force, où le simple "bonjour" si lointain soit-il est un jalon d'énergie dans ta vie. Cet été, Tom, nous allons tricoter fil à fil, encore et une fois de plus, le plus grand calin-bizoux du monde, en fil de tendresse pour que jamais, tu ne te sentes "moins aimé".

Je t'aime TOM, mon tout premier petit fils, celui qui a été à l'origine de la naissance d'une grand'mère. Tu as fait le chemin pour le petit Joseph, tu sais, ce petit lardon énergique qui bouscule les jouets, frappe à ta porte, et te cherche sans arrêt .  A vous deux cet été, vous allez contribuer à l'"adolescence d'une grand'mère", période o combien fragile et étonnante, où la grand'mère devra grandir avec ses petits enfants.

Mon petit Caribou, tu me manques beaucoup, mais je sais que bientôt, je courrais encore dans cet aéroport, et cette fois, je te ramène avec moi.


Partager cet article

Repost 0
Published by Michelle Bourgoin - dans LA VIE tout simplement
commenter cet article

commentaires

romain 23/05/2008 23:27

Je suis sur que peiti Tom sait à quel point il a une grand mamie hyper cool et trop de chez trop...

TIKI'me